AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Panique(s) dans l'avant poste Drakens [pv Ren & Lamia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Atli
Admin


Nombre de messages : 84
Age : 25
Clan : Myrth

MessageSujet: Panique(s) dans l'avant poste Drakens [pv Ren & Lamia]   Ven 26 Nov - 17:09

[Contexte : Par manque de temps et de svaoir faire je n'ai pas créer un nouveau lieu dans le forum, cependant voici les éléments a savoir :
- L'avant-poste Drakens est une forteresse que l'on qualifie de naturelle puisqu'elle est nichée dans les montagnes volcaniques et que même si légèrement amménagée elle est à même la pierre et la roche dans les entrailles d'une montagne. C'est un lieu chaud en raison de l'activité volcanique qui se trouve aux alentour. --> Etant Myrth je ne peux pas trouver le refuge Drakens d'où ce nouveau lieu.
- Cet avant-poste est un lieu de repos et stratégique lors des déplacements des personnalités Drakens, c'est aussi un lieu secret inconnus aux autres que les Drakens --> Je le trouve par hasard et un concours de circonstances.
- Dans ce rp se trouve dans cette forteresse Lamia et Ren (la raison de leur présence n'a pas d'importance] --> Rassurez vous il n'y aura pas d'assassinant Wink]

Il faisait nuit et Atli trainait dans les montagnes volcaniques. Quel lieu fantastique où des sorties magmatiques rendaient les montagnes rougeoillante et secrète.
Equiper de tout son artiraille de voyage Atlia avit décider de rester ici une nuit de plus. Ce qu'il ignorait c'était que ce n'était pas qu'une nuit qu'il allait rester.

En effet, alors qu'Atli marchait sur une corniche escarpé une lumière attira son regard. La source de cette lumière en contre bas était du feu, quoi de plus normal dans une montagne où l'activité volcanique est maitresse. Mais alors comment était ce possible que cette coulée de lave remontait la pente? Atli commenca donc a descendre pour comprendre ce dont-il s'agissait réellement.

Quand il s'arréta une dizaine de mètre au dessus de cette colonne il compris. La lumière était bien celle d'un feu, mais d'un feu de torche ou plutôt d'une centaine de torche. Des hommes marchaient au pas rythmé vers un point inconnus d'Atli et ce qui inquiétait le plus l'assassin était que ces hommes étaient sans hésitation des gardes Drakens.
L'assassin aussi curieux que poussé par sa foi suivit en silence le convoi pendant une bonne heure et ce qu'il finit par découvrir lui glaça le sang.

Devant lui se dressait une montagne au milieu d'un cirque. Une montagne immense toute perçée et dont à la base de celle ci se dressait une grande porte noire en un métal noir. Le convoi pris cette porte et Atli comprit.

Cette montagne était en fait une forteresse Drakens. Encore un secret de ses monstres sanguinaire. Sans doute un lieu de relais pour les grandes occasion ou pire encore une réserve de guerrier près a se battre pour la cause du roi Ren et loin du sud où les forces Myrths se dressaient car pensaient que le refuge Drakens se trouvait dans cette direction.
Atli décida donc de grimper un peu plus haut et d'escalader les montagnes avoisinnante pour identifier la menace de ce batiment troglodyte.

Pendant ce temps dans la forteresse

Deux gardes à l'entrée regardait le convois de nouvelles recrues. Une centaine de jeunes hommes et femmes qui avaient pris les armes pour le pouvoir Drakens et de leur maitre vénéré le grand roi Ren. Et ce convois allait avoir comme première mission une sorte de privilège car le surlendemain le roi et la princesse Drakens arrivaient au refuge et tout les soldats soit pas loin de 2000 allaient devoir surveiller, proteger et servir le grand maitre.
Le premier garde regarda le second et en désignant le convoi dit :


- C'est quand même étrange de voir que ces nouvelles recrues ont presques le même âge que notre roi...
- Oui c'est pas faux mais ce qui est sûre c'est qu'aucun ne lui arrive à la cheville... Gloire a Ren !!!

Retour vers Atli

Suite à la découverte de cette horreur Atli avait consacré son temps à étudié la forteresse. Elle était tout simplement énorme et remplie d'une multitude de garde. EN faite elle cachait une vrai armée.
Après avoir passé deux nuits et deux jours à rescencer toutes les entrées et les tours de garde, donc à la fin du troisième jours Atli eu a nouveau une surprise.
Un deuxième convois plus gros et plus impressionnant arrivait et à la grande stupeure de l'assassin. Ce convoi escortait ni plus ni moins le roi Ren à ses cotés une jeune femme qui devait être la reine ou une personnalité Drakens.
Le convoi entra dans la forteresse et les portes se refermèrent derrières...

Atli pris alors une décision. Il allait non pas tuer les deux personnalités mais leur laisser un souvenir, une sorte de gage, de vengeance...

Nuit du troisième jours

Il était très tard ou plutôt très tôt dans la nuit. De la neige avait fait son apparition et l'avant poste Drakens silencieuse comme morte se dressait devant une ombre. L'ombre d'Atli qui allait relevé le défi de rentrer dans ce lieu et d'en ressortir indemme.
L'assassin avait attendus que la pluspart des hommes dorment et que la garde était la plus infime et juste après uen relève. Ce qui lui laissait en toute logique une bonne heure pour faire ce qu'il avait à faire.
D'après ses obervations les personnalités importante se trouvaient sur la face nord à plusieurs centaines de mètres au dessus du sol.

L'assassin commença a escalader la parois devant lui, la parois nord, dans l'ombre. Arrivé au premeir créneaux il se tassa agriper à la corniche. Une première sentinelle était là au dessus de lui.
Atli bondit sa dague entra sous la gorge de la sentinelle ressortant derrière l'occiput et sectionnant artère, trachée et cordes vocales. La sentinelle tomba morte sans un bruit et Atli continua son ascension. Arrivant à une sorte de balcon il se hissa et s'accoupit à l'affut. Personne. Il était arrivé à la hauteur attendue sans encombre mais ce n'était pour le moment qu'une infime partie de la difficulté de la chose.
Il avança le long de se balcon et s'arréta nette à la vue de la deuxième sentinelle qui avançait vers lui.
Un couteau de lancer glissa de sa manche dans sa main puis partie vers le garde qui comme le précédent mourrue sans un cris. Mais celui ci commença à basculer vers le vide. Atli courru et le rattrapa au vol puis le hissa sur le balcon une goutte de sueur perlant sur son front. La chute du cadavre aurait sans doute alerté la garde.

L'assassin suite à cet effort entra par un trou dans la roche dans la forteresse. Il découvrit un long couloir de roche avec un magnifique tapis rouge au fond de ce couloir une porte en fer avec une couronne gravée dessus. Il ne s'était pas trompé, la chambre du roi était a ce niveau.
Mais il devait d'abord trouvé la chambre de la jeune femme et surtout ce débarassé des deux gardes qui patroullait dans le couloir.
D'un pas rapide et silencieux il se faufila derrière le premier et l'égorgea. Mais le deuxième se retourna a se moment et vit l'assassin. En même temps qu'il dégaina son épée et qu'il ouvrait la bouche pour sonner l'alerte un couteau traversa sa gorge et le tua.
Atli courrut pour accompagné la chute du garde pour ne pas qu'elle fasse de bruit puis il rentra dans la première chambre.

Par chance il trouva du premier coup. La jeune femme était la couché et dormant profondément. Elle était très belle mais Atli savait qu'elle était dangereuse. L'assassin sortie de sa tunique un bout de papier qu'il avait préparé avant son incursion et le planta à l'aide d'un couteau dans l'oreiller a coté de la tête de la jeune femme.
Puis il sortie discretement et s'avança vers la porte de la chambre du roi.
COmme celle de la fille, la porte était vérouillé et Atli du la crocheter. Il y arriva mais après y avoir passer plus de temps qu'il ne le pensais. En effet le mécanisme de la serrure était très étrange et semblait avoir été fabriqué à l'intérieur de la porte comme fondu et remodelé d'une manière peu ordinaire.

Atli rentra dans la pièce et découvrit le roi. Dormant. L'assassin eu d'abord envie de lui sectionné la gorge mais se ravisa. Plantant un message a coté de sa tête comme pour la jeune femme. Le message disant : "Pauvre Drakens, vous vous pensez intouchables mais j'ai découvert votre premier secret et je viens de prouver que je pouvais vous atteindre quelques soit votre cachette. Signé : tempête"

Atli ressorta donc de la pièce quand soudain il entendit le son d'un cor. Il venait du balcon ce qui voulait dire qu'on avait trouvé un cadavre et accessoirment que l'assassin avait mis trop de temps.
Atli devait fuire avant que personne ne puisse sortir de la forteresse. Mais comment?

L'assassin courru dans les couloirs évitant de se faire remarqué et cherchant une sortie. Mais cet endroit était pire qu'une forteresse et pour la première fois Atli était inuiet de sa situation.
Au bout d'un moment il su via les cris des gardes qu'il ne pourrait pas sortir sans se faire repérer.
L'assassin regarda alors autour de lui et ce qu'il vu lui donna une idée.
Attachant son épée a sa ceinture il vêtit l'une des tenue qui se trouvait devant lui, les même que possédait les hommes du premier convoi.

Atli prenait un grand risque puisque pour sauver sa peau il allait se jeter dans la gueule du loup en se faisant passer pour un soldat Drakens.

Quelques instants après être ressortie de la pièce il croisa un garde. Son plan avait l'air de marcher puisque le garde lui ordonna de le suivre vers les appartements du roi. Atli pris donc le pas du garde et le suivit....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren
Roi des Drakens
Roi des Drakens


Masculin
Nombre de messages : 47
Age : 20
Clan : Draken

MessageSujet: Re: Panique(s) dans l'avant poste Drakens [pv Ren & Lamia]   Mar 30 Nov - 19:37

Quelques jours avant

Ren venait de discuter avec Lamia d'un plan, mais ce dernier pouvait attendre...Une immense armée avait été levée dans un des avants poste Drakens, un avant poste totalement secret, que personne ne connaissait a par les Drakens eux même...Le matin même, il était parti en caravane avec la princesse...Non, ce n'était pas sa fille, la princesse était le nom que tout le monde lui donnait. Après plusieurs jours de voyages, il virent enfin l'avant poste, cela faisait des heures que Ren avait envie de se dégourdir les jambes. Une fois dehors, il n'attendit pas les gardes et se dirigea vers sa loge...Tout le monde sur son passage s'inclinait et les plus jeunes recrues en touchaient presque le sol. Comme le roi faisait souvent, il s'approcha d'une jeune recrue et le fit se relever. Il se pencha vers lui, et ce dernier était plein de sueur, tout tremblotant...

"Je sens que tu auras un bon avenir au sein de mon armée..."

Le jeune eu les yeux illuminé, il se redressa et remercia son roi. Ce dernier poussa un petit rire en souriant a sa jeune recrue...Ah, ces jeunes, tous plein d'espoir et Ren savait leur en donner.

Le jour même de l'intrusion...

Ren se réveilla en sursaut...Puis, la cloche d'alarme sonna, il avait donc bien senti cette présence, mais ses gardes aussi. Il trouva ce mot, planté dans son lit...
"Pauvre Drakens, vous vous pensez intouchables mais j'ai découvert votre premier secret et je viens de prouver que je pouvais vous atteindre quelques soit votre cachette. Signé : tempête"

Comme ça, un espion c'était introduit, mais il ne l'avait pas tuer...Pourquoi ? Pas assez de temps, peut être...

En tout cas, il revêtit son habit habituel et sortit son cube d'acier...Dans un éclair rouge, ce dernier se transforma en épée. Il prenait toujours cette forme d'épée là, sa préférée...Il lui restait deux blocs et il pouvait toujours utiliser une partie de son épée pour faire apparaître d'autres armes...Le Roi descendit quatre à quatre les escaliers et tomba nez a nez avec tout un bataillon qui se dirigeait vers sa chambre et celle de la Princesse...D'ailleurs...Lamia ! Était elle toujours en vie ?

Puis, le commandant des troupes fit deux pas et s'inclina.

"Désolé pour ce dérangement...Nous n'avons pas encore trouvé l'espion, mais cela ne saurait tarder, il ne peut s'enfuir...Chaque sortie existante est bloquée par au moins une dizaine de gardes..."

Le Roi baissa la tête...Il poussa un soupir et tout a coup, le commandant poussa un cri étouffé...Du sang ruisselait sur le sol et tombait en cascade par l'escalier...La lame de Ren était enfoncée en plein milieu du ventre du commandant.

"Vous n'auriez pas dû le laisser entrer ! Incapable..."

L'épée sortit de la chair de l'homme et ce dernier tomba sur le côté, pour ensuite être entrainé dans les escaliers...Ren entendit un quelqu'un pousser un petit cri de peur. Ren se retourna vivement et sonda tout le bataillon. Il regardait dans les yeux chaque homme présents, en tout cas dans la première ligne. Deux suait comme des porcs et devait être en train de mouiller leur pantalon...Mais, ça ne pouvait pas être un de ces deux, un assassin ne tremble pas au premier mort, sinon, il n'en serait pas un...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atli
Admin


Nombre de messages : 84
Age : 25
Clan : Myrth

MessageSujet: Re: Panique(s) dans l'avant poste Drakens [pv Ren & Lamia]   Jeu 9 Déc - 16:57

[hors rp] Lamia n'ayant pas le temps pour répondre nous continuerons en duo

Atli avait pris le pas d'une troupe d'homme. De cette vingtaine d'inconnus, aucuns ne sembla surpris par la présence de l'assassin, comme si il avait toujours fait partis de ces hommes. Après quelques minutes de marche rapide ils arrivèrent dans le couloir, celui même qu'Atli venait de quitter, laissant le roi Drakens découvrir le message. Le même roi qui était debout dans ce couloir, le visage froid synonyme d'une haine certaine.

Le commandant fit un pas en avant et s'adressa trop peu à son aise à son roi.

- Désolé pour ce dérangement...Nous n'avons pas encore trouvé l'espion, mais cela ne saurait tarder, il ne peut s'enfuir...Chaque sortie existante est bloquée par au moins une dizaine de gardes...

Atli au troisième rang de la petite troupe ne rata pas une seconde de ce qui se passa ensuite. Le commandant était honteux. Le roi baissa la tête et Atli su d'avance ce qui allait se passer. Alors que les soldats de la troupe s'arretèrent sur le soupir d'exasperation de leur roi, Atli regarda le bras de celui ci se déplacer vers la garde de son arme, la dégainer et l'enfoncer sans une once d'état d'ame.
Le garde a droite d'Atli laissa échappé un cris.


- Vous n'auriez pas dû le laisser entrer ! Incapable...

La voie du Roi Drakens sembla claquer dans le couloir et eu d'ailleurs l'effet d'un coup de froid. La troupe entière semblait terrorisé et pour cause, Ren possédait une science d'épéiste et une rapidité d'execution assez redoutable.

Atli pris alors un gros risque. Il avait pris le rôle d'un soldat Draken, et la présence de nouvelle troupe lui offrait une chance de passer pour ce qu'il n'était pas. Grand dramaturge Atli brisa le rang simulant la peur et fit face au roi. Il baissa la tête s'inclinant ainsi devant l'homme qui dans la logique était son souverain et d'une voie tremblante simulant la peur il dit :


- Mon roi... Veuillez excuser mon audace mais si cet assassin est rentré dans cet endroit, il n'est pas passez par les entrées normales mais en passant par la corniche en l'escaladant. Je pense, si je peux me permettre que tout notre effectif ne devrait pas se masser aux issus mais devrait surveiller aussi les flancs de la forteresse et si il n'a pas encore fuit alors il est ici prisonnier de nos mur et si je peux encore me permettre, sa prison sera aussi sa tombe mon Roi.

La tête toujours baissé Atli recula d'un pas. Dans son dos des murmures. Les gardes de la troupe se demandaient sans doute qu'elle mouche avait piqué Atli pour se permettre de s'adresser au roi et certain voyaient déjà la tête de ce garde roulé rejoindre le cadavre du commandant. Tous attendaient la réaction du roi. Personne ne voyait la main d'Atli poser sur son arme pret a se battre si le roi tentait de le tuer pour son audace. Qui l'aurait vu puisque Atli avait appris a cacher ses intentions et à devenir imprévisible et un terrible comédien.

Cependant Atli se posait une question, une question redoutablement compréhensible.

Quelle serait la réaction de Ren?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Panique(s) dans l'avant poste Drakens [pv Ren & Lamia]   Aujourd'hui à 2:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Panique(s) dans l'avant poste Drakens [pv Ren & Lamia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dépot d'arme/avant poste ork
» Avant poste de Fondcombe
» Eldars Vs Ork en 1500 pts.
» Un véritable ami vous poignarde en face! [ Combat: Gilles de Rais vs Aiakos ]
» Avant-poste ou fort nain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: En Rp :: Refuge des Drakens: Arradia :: Autres lieux-
Sauter vers: